archives-afrique-du-sud-decouverte
  • Arnaud

  • 22Mai 18

Archives Nationales : un répertoire de l’Histoire sud-africaine

Le Service National des archives et des dossiers d’Afrique du Sud, à Pretoria, a été créé par la déclaration de la loi sur les archives nationales et le service d’archives d’Afrique du Sud (loi #43 de 1996). Ce projet de loi a transformé l’ancien service des archives de l’État en un service national des archives et des dossiers officiels. 

Inauguration du Centre des Archives et époques couvertes

archives-zulus-afrique-du-sud-decouverteLeur mission, leurs fonctions et leurs structures reflètent l’ordre et les impératifs politiques démocratiques sud-africains et favorisent l’identité nationale et la protection des droits fondamentaux.

La Fondation Nelson Mandela, et Mandela lui-même, dans un message enregistré, ont souligné l’importance des archives et de la mémoire pour faire passer le pays de son passé à son avenir. Il ajouta que les archives nationales devraient être leur principal dépositaire de documents relatifs au passé. De plus, les archives nationales devraient être le référentiel de tous les documents liés à l’Histoire de l’Afrique du Sud.

Actuellement, le NAR (National Archives and Records) abrite des archives sur l’histoire de l’Afrique du Sud remontant à l’année 1829. Ce matériel peut être divisé en ces différents périodes : la Zuid-Afrikaansche Republiek (ZAR), de 1829 à 1900 ; la période de la colonie du Transvaal, de 1900 à 1910 ; la période de la province du Transvaal, de 1910 à 1994 ; et les documents du gouvernement national à partir de 1910. 

Archives des procès politiques et documents présents sur place

Beaucoup de ces enregistrements se rapportent aux procès politiques qui ont eu lieu pendant le régime d’apartheid.

Le procès pour trahison de Rivonia, l’un des procès politiques les plus importants de l’histoire sud-africaine, a conduit à une condamnation à perpétuité pour l’ancien président Nelson Mandela. Lors du procès (1963-1964), Mandela a été condamné avec Walter Sisulu, Govan Mbeki, Raymond Mhlaba, Elias Motsoaledi, Denis Goldberg, Andrew Mlangeni et Ahmed Kathrada.

Ils étaient tous accusés d’avoir tenté de renverser l’apartheid. Pendant le procès, la procédure a été enregistrée sur 591 dictabelts. (Les Dictabelts sont des enregistrements audio analogiques inventés en 1947 et abandonnés dans les années 1980).

archives-mandela-afrique-du-sud-decouverte

La salle de lecture des archives nationales est ouverte au public du lundi au vendredi de 08h00 à 16h00 et le premier samedi de chaque mois, sauf en janvier. Les documents d’archives comprennent les documents publics et les documents non publics. Les documents publics sont créés par le gouvernement, les ministères et les organisations dans l’exercice de leurs fonctions. 

Les documents non publics sont des dossiers privés et des documents créés par des particuliers et donnés au dépôt des archives. Bien que l’accès à la documentation d’archives soit gratuit, le public est facturé pour la reproduction du matériel pour une utilisation ultérieure – soit sur film ou sur papier. Les publications peuvent être achetées aussi.

On peut le dire : c’est un lieu rempli d’Histoire !

1 réflexion au sujet de « Archives Nationales : un répertoire de l’Histoire sud-africaine »

  • CERUMAR| 23 Mai 2018 à 3:18

    Thankyou for this post. Its very inspiring.


Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE