Black Mamba Balule
  • admin

  • 27Oct 16

Black mambas, unité anti-braconnage

Les black Mambas est une équipe anti-braconnage, 100% féminine qui travaille à la réserve Balule située à la frontière du Kruger. Cette unité a été fondée par Craig Spencer en 2013. Leur mission consiste à traquer les braconniers et protéger les espèces en voie d’extinction comme le rhinocéros. Aujourd’hui, 26 femmes motivées sillonnent le bush et la savane à la recherche de pièges et de traces de braconnage.
La plupart des membres des Black Mambas sont issues des communauté locales. Cela leur confère une autorité et une facilité de travail accrue.
Les revenus essentiels de cette organisation proviennent des subventions de SanPark, organisme sud-africain dont le rôle est de protéger, de conserver et de contrôler les parcs nationaux et les aires protégées. Toutefois, les Blacks Mambas font appel aux dons afin de boucler leur budget et pouvoir les équiper en armes.

POURQUOI LE BRACONNAGE ET POUR QUI ?

Le braconnage commercial est en fort accroissement depuis l’essor des pays asiatiques. L’attraction de cette clientèle pour les produits issus d’espèces en voie de disparition est en augmentation constante. Que ce soit à des fins « médicinales », pour des objets de décoration ou encore des mets « exotiques » dans leur assiette, tout est bon pour que les braconniers continuent leurs crimes.

black_mambas-equipe-de-chocCi-dessous, la liste des animaux convoités par les braconniers et leurs clients peu scrupuleux.

black-mamba-femme-antilope-braconnage• les rhinocéros sont chassés pour leur corne qui est utilisée en médecine chinoise bien que ses vertus n’ai jamais étaient prouvées. Aprés la disparition selon l’UICN du rhinocéros noir de l’Ouest 3 espèces sur les 5 restantes sont aujourd’hui classées dans la catégorie « en danger critique ».

• les lions qui sont braconné pour fabriquer des « potions » utilisées encore ici en médecine chinoise.

• les éléphants qui depuis 1970 ont été l’une des premières cibles des braconniers en afrique pour l’avoir de leurs défenses. 80% de la population africaine d’éléphant a ainsi était décimée. En 1989, le commerce de l’ivoire se voit interdit afin de lutter contre ce braconnage intensif. Certains pays ont pu ainsi rétablir une population satisfaisante d’éléphants. Toutefois le travail de protection doit continuer.

•  le pangolin, ce petit animal étrange dont la chaire et les écailles font sensations dans les riches familles asiatiques est également au programme des braconniers. Moins connu, ce commerce illégal est pourtant en plein essor. Le Must en chine est de servir un fœtus de Pangolin au menu. Sachant que le pangolin ne met bas qu’une seule progéniture par an…

Les blacks mambas au quotidien

BlackMambas-Julia-Gunther-piegeChaque jour, de petites équipes partent en reconnaissance. Les risques sont permanents : c’est parfois la rencontre avec des braconniers lourdement armés ou encore un lion ou un éléphant agressif. Lorsqu’un braconnier est repéré elles font appel à une équipe armée qui vient leur prêter main forte. Plus de 6 braconniers ont pu ainsi être mis hors d’état de nuire et le braconnage des rhinocéros dans cette région a diminué de prés de 67% et 78% pour le gibier local.

Mais cette traque n’est pas leur seule mission. Belinda nous dit qu’elle considèrent tout aussi important la sensibilisation des populations locales à l’importance de sauvegarde de la faune et de la protection de leur environnement. Elle regrette que la population blanche sud-africaine soit plus impliquée que la noire face aux problèmes environnementaux.

Mais Belinda Mzimba et ses collègues tentent de faire évoluer les mentalités.

Le souhait et la motivation de Belinda et que sa petite fille connaisse le rhinocéros à l’état sauvage et non pas dans des livres.
Ces jeunes femmes vivent ainsi 3 semaines durant avant de rentrer chez elle une dizaine de jours. La plupart ont des enfants que leur famille prennent en charge durant leur absence. Mais le jeu en vaut la chandelle et aucune ne renoncerait a cette fabuleuse mission qui est la leur.

Allez, n’hésitez pas, et comme nous aidez ces jeunes femmes a continuer leur lutte si noble.

Pas réflexions au sujet de « Black mambas, unité anti-braconnage »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage en Afrique du Sud. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES DANS LE MONDE