bushman-2-afrique-du-sud-decouverte
  • Arnaud

  • 09Nov 17

À la découverte de la culture Bushman

Au Kalahari Plains Camp, une promenade guidée par des Bushmen (pluriel de Bushman) offre aux visiteurs un aperçu de la vie et de la culture du peuple San. La marche est conduite par Khanta Ganagohuduga, un membre de la tribu Bushman basée au camp, avec des membres du personnel du camp descendant des Bushmen. Comprenant la langue San, le personnel est capable d’interpréter les questions et les réponses pour les clients.

Le Bushman en communion avec la nature

Lors de la marche du Bushman, Khanta et ses compagnons Bushmen, Xhayaha Xhwekhwe et Keeta Sego, montrent aux invités comment chasser et cueillir de la nourriture, stocker de l’eau dans des œufs d’autruche et faire du feu avec des bâtons.

bushman-3-afrique-du-sud-decouverteAyant vécu dans le rude Kalahari pendant 20 000 ans, les San, ou Bushmen, ne sont pas étrangers à la survie. Bien que techniquement pas un désert, les températures du Kalahari dépassent 40 degrés durant les mois les plus chauds. L’eau est rare et la végétation et la faune sont naturellement clairsemées.

La marche du Bushman a lieu après une sieste nécessaire, mais pendant que la partie la plus chaude de la journée est passée, la température est encore très élevée pour les standards européens. Il est conseillé aux clients d’utiliser une astuce inestimable : mouiller un kikoy (un vêtement traditionnel composé de tissu long qui peut être enroulée autour du corps) et le draper sur les épaules. C’est vraiment le moyen le plus efficace de rester au frais dans la chaleur. Il faut se couvrir pour se rafraichir !

Le trio animé commence le voyage en se procurant un scorpion, qui peut être utilisé comme appât dans un piège, ou pour extraire le poison afin de l’utiliser pour une flèche. Une petite ouverture le long du sol sec et dur suggère la maison d’un scorpion. Par la suite, le scorpion est soigneusement manipulé pour que tous les invités puissent le voir, avant d’être délicatement replacés sur le sol, où il devra creuser un nouveau trou.

Une culture traditionnelle en constante adaptation aux changements de société

bushman-afrique-du-sud-decouverteComme Khanta, Xhayaha et Keeta reconstituent des scènes de chasse d’animaux, les invités se laissent impressionner par leur capacité théâtrale. Le storytelling est une partie essentielle de leur culture et l’une des façons dont ils ont transmis des connaissances de génération en génération.

Alors que le trio a échappé à la scolarité, Qomanase Kebangaletse, l’un des interprètes descendant Bushman, a été à l’école et a choisi de s’entraîner et de travailler au camp au lieu de suivre une vie plus traditionnelle.

“La culture est en constante évolution”, explique Sue Snyman, responsable du développement durable chez Wilderness Safaris, ajoutant qu’elle ne pense pas qu’il soit juste d’essayer d’arrêter ce processus. Alors que les Bushmen du Kalahari Plains Camp choisissent toujours de porter leur costume traditionnel de peaux et de perles d’animaux, de nombreux peuples autochtones d’Afrique choisissent de rompre avec ces traditions.

Pour cette raison, Snyman dit qu’il est important d’éduquer les invités, qui pourraient être déçus de voir des tribus dans des maillots de l’équipe de foot d’Arsenal, ou de parler sur des téléphones portables. “Je ne pense pas qu’il soit juste de dire que vous devez rester comme vous étiez parce que nous voulons le voir.” Snyman ajoute qu’il est important que les communautés aient leur mot à dire sur la façon dont leur culture est présentée aux touristes. “Cela doit venir d’eux.”

Qu’en pensez-vous ?

Pas réflexions au sujet de « À la découverte de la culture Bushman »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage en Afrique du Sud. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES DANS LE MONDE