• admin

  • 20Sep 16

Hippopotame, animal vulnérable

Vous rêvez de découvrir un animal imposant et mythique ? Vous serez, sans nul doute, sous le charme de l’hippopotame !

L’hippopotame qui était jadis présent en Asie, Europe et Afrique, n’est présent, de nos jours, de manière naturelle, qu’en Afrique. Il est également présent en Colombie mais ceci en raison d’une folie de Pablo Escobar qui, il y a quelques années, a ramené 4 hippopotames pour sa ménagerie.

Cet animal imposant est capable de vivre dans des pays relativement froids tant que l’eau des lacs/rivières ne gèle pas. Il peut supporter une altitude avoisinant les 2 000 m d’altitude.

Nos amis les hippopotames sont bien plus friands du froid que de la chaleur car leur peau étant si fine  les hippopotames sont très sensibles aux pertes d’eau par évaporation.

Comme de nombreuses espèces, l’hippopotame vit en groupe. Le nombre total d’un groupe varie selon les zones mais le groupe est toujours constitué de mâles, femelles et de jeunes hippopotames évidemment, conséquence de l’accouplement.

Mode de vie de l’hippopotame

hippopotame-bebe-is-afrique-du-sud-decouverteCette espèce amphibie passe ses journées dans l’eau et ses nuits à terre pour manger. C’est un herbivore qui ne mange finalement qu’assez peu si on le compare à d’autre espèces bien plus gourmandes, telles que, par exemple, les rhinocéros. Sa ration quotidienne d’herbe est d’environ 40 kg, une broutille en comparaison avec son poids total qui peut être de plusieurs tonnes.

Il se déplace très facilement sous/dans l’eau : il s’aide de ses pattes arrières pour bouger.

Comme chez la majorité des espèces animales il y a un chef et gare à celui qui se rebelle un peu trop ! Le chef remet vite à sa place l’insolent qui oserait lui tenir tête… en marquant son territoire et sa supériorité en éparpillant son crottin.

La plus grande preuve de soumission de la part des autres hippotames est la “défécation de soumission”… oui oui, vous avez bien lu ! L’animal dominé sort son arrière-train de l’eau et éclabousse le museau du dominant de ses excréments. Charmant n’est ce pas… ?!

Les bébés hippopotames

Chose curieuse : les bébés naissent dans l’eau même s’ils ne peuvent respirer très longtemps sous l’eau, environ 1 à 2 minutes, contre 5 minutes pour les adultes. La maman hippopotame prend un grand soin de ses petits et est très protectrice et nous pouvons même dire, maman poule ! Bébé hippopotame reste avec maman jusqu’à la naissance du petit suivant. En général les naissances sont espacées de 24 mois et n’ont lieu qu’une fois par an, pendant la saison des pluies, tel étant le cas en Afrique du Sud mais dans l’est africain où il y a 2 saisons des pluies, il y a donc 2 vagues de naissance par an.

Où observer les hippopotames ?

Vous aurez l’opportunité de voir ce magnifique animal dans les marais de la région de Santa Lucia, dans le KwaZulu-Natal mais également dans le parc national Kruger !

Si vous décidez de découvrir l’Afrique du Sud vous aurez sans aucun doute l’opportunité de voir ce magnifique animal ainsi que bien d’autres 😉

Découvrez la vie de l’animal en live

Pas réflexions au sujet de « Hippopotame, animal vulnérable »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage en Afrique du Sud. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES DANS LE MONDE