• yann

  • 03Fév 15

Johannesburg : porte d’entrée en Afrique du Sud

La plupart des voyageurs arrivent en Afrique du Sud par Johannesburg, la plus grande ville du pays et la plaque tournante principale du transport aérien en Afrique australe.
Séjourner à « Joburg » plutôt qu’ailleurs permet d’appréhender au mieux l’Afrique du Sud toute entière. Ses différents quartiers (Newtown, Old Melville, Sandtown, Rosebank, Soweto…) avec leurs cafés, leurs bars, leurs restaurants, leurs boutiques ou leurs marchés, vibrent d’une énergie communicative.
Recommandé : 1 à 3 nuits.

Une ville chargée d’histoire

Johannesburg est une ville chargée d’histoire, avec son lot de tristesse et de joie. Longtemps délaissée, « Josy » est en pleine effervescence depuis quelques
années. Une partie de l’âme de l’Afrique du Sud réside dans cette ville, avec l’un de ses quartiers les plus célèbres, Soweto.
Deux grands hommes y ont notamment vécu : Nelson Mandela et Monseigneur Desmond Tutu, tous deux prix Nobel de la paix. Aujourd’hui, l’ancienne maison de Nelson Mandela est un musée.

mandel-musee-apartheid-afrique-du-sud-decouverteLa visite du musée de l’Apartheid est un incontournable à ne pas manquer lors d’un séjour à Johannesburg.

Il est très bien documenté et captivant. Ceux qui ont un peu plus de temps apprécieront le mémorial Hector Pieterson de Soweto.

Un autre grand homme, Mahatma Gandhi a vécu à Johannesburg. Sa maison a été transformée en un petit musée, la « Satyagraha House ». La simplicité des lieux invite à la méditation.

Constitution Hill, autrefois connu sous le nom de Old Fort Prison, tristement célèbre pendant l’Apartheid, est devenu à la fois le siège de la nouvelle Cour Constitutionnelle et un lieu culturel important.

Johannesburg, une ville pour tous

Les amateurs de sensations fortes peuvent sauter à l’élastique depuis les Orlando Towers – anciennes tours de refroidissement de la centrale électrique – à Soweto. Ceux qui préfèrent le shopping trouveront centres commerciaux et boutiques dans le quartier de Sandton.

De nombreux quartiers sont en pleine effervescence, surtout depuis la Coupe du Monde de 2010. L’art et l’histoire sont présents partout et sous différentes formes. Finalement, Johannesburg se laisse doucement apprivoiser au fil des jours.

Pretoria

Depuis Johannesburg, on accède en moins d’une heure à Pretoria, la capitale administrative du pays et zone résidentielle. Tout près, la cité minière de Cullinan rappelle au voyageur l’importance qu’a joué l’extraction minière et plus particulièrement celle des diamants dans l’histoire et l’économie du pays.

Vous aimerez : 
 la visite de Soweto à vélo
 La visite du musée de l’Apartheid 
 Un déjeuner dans un restaurant typique de Soweto

Le centre-ville change, mais la réputation reste

Gerald Garner, auteur de livres sur la régénération de Johannesburg, a déclaré que, pour la première fois dans l’histoire de l’Afrique du Sud, les gens de toutes origines vivent et travaillent dans une zone géographique all-inclusive. Et, ajoute-t-il, la ville est désormais plus sûre.

« [Le Centre-ville de Johannesburg] est le premier lieu, vingt ans après l’avènement de la démocratie, où nous commençons à voir une nouvelle société », explique Gerald Garner. « Nous avons atteint une masse critique. »

Malgré l’afflux des entrepreneurs, promoteurs, artistes et créateurs de tendances, la vieille réputation de Johannesburg s’avère obstinément difficile à changer.

Les locaux, premiers « touristes » de leur ville

Plus d’une décennie d’efforts de régénération, en commençant par les étapes simples d’aménagement des espaces urbains et l’installation d’un art public, a contribué à inverser la tendance à Johannesburg.
Mais les nouvelles de ce changement ont été lentes à se répandre. Il n’est pas rare d’entendre les habitants de la banlieue Nord de Johannesburg, où chaque maison est délimitée par un haut mur et une clôture électrique, dirent avec prétention qu’ils n’ont pas été au centre-ville depuis vingt ans.

Garner, qui conduit des visites guidées du centre-ville de Johannesburg, a expliqué que 55% des personnes à qui il fait visiter Johannesburg sont des locaux qui cherchent à explorer leur propre ville. Parfois, cela implique beaucoup d’inquiétude : il raconte qu’une femme, tellement terrifiée d’être dans la ville, s’était mise à pleurer. Garner a salué le rôle de la Coupe du Monde 2010, qui a poussé les gens à se rendre à Johannesburg, appelée « Joburg » ou « Jozi » par la population locale.

Cela a changé la perception des gens sur la ville, et pas seulement des étrangers, mais aussi des gens du pays », dit Garner. « Nous avons redécouvert notre ville ».

 Johannesburg, loin des sentiers battus

Mandela-House-johannesburg-sowetoQuand les touristes visitent l’Afrique du Sud, ils débarquent à l’aéroport international OR Tambo de Johannesburg – et, presque toujours, partent directement pour Le Cap ou pour un safari dans le parc national Kruger.

Cependant la réhabilitation de Johannesburg pourrait bien faire de la ville, la « capitale africaine »

Garner affirme que la réputation du centre-ville de Johannesburg comme centre meurtrier est erronée. En fait, il est convaincu qu’il est plus sûr de marcher dans le centre-ville de Johannesburg que dans l’un des quartiers chics de la banlieue nord de la ville.

Selon Garner, 50 000 nouveaux appartements ont été créés dans la ville au cours des cinq dernières années, la plupart d’entre eux sont des appartements de location à prix abordables, et non des propriétés de luxe. Cela signifie qu’il y a 100 000 nouvelles personnes économiquement actives qui vivent dans le centre-ville de Johannesburg, explique-t-il.

Toutes les activités à Johannesburg

Avec la multitude de lieux à visiter et de choses amusantes à faire à Johannesburg, tout le monde peut se divertir. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les poches. C’est l’une des raisons pour lesquelles tant de visiteurs ne cesse de revenir à la Cité de l’Or !

Les visiteurs qui sont à la recherche d’une expérience culturelle peuvent visiter plus de 40 galeries d’art ainsi que de nombreux instituts et centres culturels. Alternativement, ils peuvent assister à un spectacle dans l’un des nombreux théâtres de Johannesburg.

Kwa-Mai-Mai-market-medecin-mystique
Pour ceux qui recherchent quelque chose de plus « vibrant », ils peuvent profiter des nombreux lieux de vie nocturne que Johannesburg a à offrir. Pubs, clubs et shebeens, chaque endroit promet une nuit mémorable. Bien sûr, Johannesburg est aussi une des destinations mondiale en matière de shopping, offrant la possibilité d’acheter des articles d’artisanat local ou des produits de luxe tels que des objets de mode et des bijoux de haute qualité. Vous trouverez des marchés en plein air, des zones commerçantes locales, de magnifiques centres commerciaux que vous trouverez nulle part ailleurs dans le monde. Assurez-vous de disposer d’assez de temps pour explorer les nombreuses expériences d’achat que Johannesburg a à vous offrir !

Pour une toute autre approche, si vous êtes en quête d’une expérience tout à fait unique en Afrique du Sud alors cela vaut la peine de visiter le Kwa Mai Mai market, marché traditionnel sud-africain situé dans le quartier central des affaires de Johannesburg. Un des plus anciens marchés traditionnels de la ville dans lequel vous trouverez des dizaines de stands gérés par les guérisseurs traditionnels : les « sangomas ».

Que faire à Johannesburg  ?

• L’Apartheid Museum, le Gautrain : train moderne et rapide de première classe de la province du Gauteng qui relie l’aéroport à Prétoria qui s’arrêtent à différentes stations à Johannesburg. La Satyagraha House, Constitution Hill, Maboneng Precinct, NeighbourGoods Market, Arts on Main, Wits Art Museum, Newton, Market Theatre, l’Oriental Plazza, le Museum of Africa, le Workers Museum, la Johannesburg Art Gallery, Carlton Centre, les quartiers de Parktown, Melville…

Johannesburg est une ville où se croisent les chemins de beaucoup de personnes qui repartent ensuite dans différentes directions. Mais aux points de leurs croisements naît une grande énergie et cette énergie nourrit la ville, la fait grandir et se mouvoir.

johannesburg-Neighbourgoods-MarketChaque Samedi, qu’il pleuve ou que le soleil brille, au 73 Juta street dans le quartier de Braamfontein, installé dans un bâtiment moderne de 15 étages, le Neighbourgoods Market, marché de Johannesburg, réinvente le marché public comme institution civique.

Il est devenu un centre de la création d’avant-garde où on y trouve à la fois des aliments frais, des spécialités qui permettent aux communautés de s’y retrouver. A l’étage, vous pouvez vous asseoir autour d’une table, vous mêler à ce melting pot et regarder le soleil briller sur la ville tout en étant inspiré par l’énergie débordante de Joburg.

Le Dimanche en particulier, il ne faut pas manquer d’aller à « Arts on Main », dans le centre de l’enceinte de Maboneng qui veut dire « lieu de lumière » en Sesotho. Plus qu’un lieu de lumière, c’est un lieu de rencontre, un centre de créativité dans une ville qui n’a pas de centre : Johannesburg, sans cesse déchirée et recomposée.

Le centre d’« Arts on Main » est un espace idéal pour vivre, travailler et créer, qui rassemble à la fois des lieux d’expositions, des studios, mais aussi des espaces de vente pour la communauté créative de Joburg. Idéalement situé au milieu des oliviers et des citronniers en plein coeur d’Art on Main, se trouve la « Canteen » qui propose de copieux petits déjeuners ainsi que des repas simples et gourmands. Arts on Main accueille également des projections de cinéma et dispose d’un bar sur le toit. Chaque dimanche, et le premier jeudi soir de chaque mois, ce domaine devient le marché d’« Art on Main », un haut lieu de la production locale et originale. Une ambiance unique à Jozi !

L’enceinte culturelle de Newton est également un des quartiers à la mode à visiter. Auparavant délabré, la ville de Johannesburg a mis en place un fantastique programme – Igoli 2000 – qui entraîne d’énormes travaux de rénovation. En particulier, l’immense bâtiment victorien, où se trouvent le « Market Theatre » et le « Museum Africa ».

Les deux sites qui ont participé à la lutte pour la liberté de l’Afrique du Sud: le musée avec ses expositions, et le théâtre qui a accueilli beaucoup d’oeuvres de protestation. Beaucoup de grands noms ont joué ici.

D’autres spots où l’on peut écouter de la Poésie de rue et de la Musique sont également à découvrir comme le « Horror Café », le Club du compositeur, Carfax et le Bassline.

Joburg c’est l’Afrique du Sud avec un nouveau visage, une Afrique du Sud qui travaille ensemble, passionnée et qui offre de merveilleuses possibilités pour en apprécier sa diversité culturelle.

En bref, une étape immanquable !

Hakuna Matata…

 

Pas réflexions au sujet de « Johannesburg : porte d’entrée en Afrique du Sud »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage en Afrique du Sud. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES DANS LE MONDE