Kimberley Club, entrée
  • admin

  • 05Juil 17

Le Kimberley Club

Le Kimberley Club était le diamant social dans le contexte rude d’une ville minière poussiéreuse et chaotique dans le Cap du Nord. Il accueille encore les visiteurs qui veulent se livrer à l’atmosphère des jours de la Diamond City, lorsque des personnages comme Cecil John Rhodes tirait les ficelles de la ville.

Le Kimberley Club

cecil-john-rhodes-kimberley-clubDans les années 1880, la ville de Kimberley, au nord du Cap, était, pourrait-on dire, un très grand diamant offert au monde. Des rues pigmentées, des huttes penchées, des puits et une tempête de poussière qui a tout peint tout le monde instantanément en kaki. C’était les débuts de Kimberley.

Mais parmi les costauds «kopje wallopers» (pelleteurs) et les chanceliers, les danseurs et les requins à cartes (les businessmen), il y avait une couche supérieure d’hommes ambitieux avec leurs familles.

Dirigés de manière informelle par le maître Cecil John Rhodes, ils étaient les décideurs et les constructeurs d’Empires de leur époque. Et quand le Kimberley Club a été fondé en août 1881, ils se sont rassemblés et ont été décrits plus tard comme des hommes qui préféraient vivre du pain et du beurre que de quitter cette grande institution.

La bonne amie de Rhodes, Neville Pickering, était particulièrement satisfaite du Kimberley Club: “Nous avons nos dîners et nos danses, on se retrouve en soirée tous les soirs. C’est la ruine de la santé et du portefeuille. Et puis notre Club est d’une telle perfection. Des tapis de velours et des tapis directement importés de Turquie aux pieds et ensuite on se perd dans un salon luxuriant.”

Kimberley, centre mondial du diamant

Diamant Petra a Kimberley

Le diamant se trouve dans la région de Kimberley et les affaires internationales qui s’y déroulent ont fait de “The Club” un lieu très exclusif. Un certain Archibald Colquhoun a été impressionné : “L’endroit était rempli d’argent – plus de millionnaires au mètre carré que n’importe quel autre endroit dans le monde”. L’ancien Wall Street en quelque sorte.

Le Kimberley Club a brûlé deux fois et a été reconstruit les deux fois et lorsque la guerre sud-africaine (anciennement Anglo-Boer) a éclaté en octobre 1899, c’était le point focal pour le soulagement de la ville lorsque Kimberley a été assiégé par les forces de Boer peu de temps après.

Le menu de Noël du Kimberley Club pour 1899 comprenait la soupe de tortue, les côtelettes de mouton, la gelée au foie gras, le pudding aux prunes et le fromage Stilton (sorte de bleu). C’était la dernière fois que Kimberley mangeait si bien. Au fur et à mesure que le siège continuait et que les rations s’asséchaient, certaines personne étaient nourries avec la chair des chevaux présent dans les mines.

Quelques anecdotes sur le Kimberley Club

statue-cecil-john-rhodes-kimberley-clubDeux visites royales au Kimberley Club ont donné lieu à deux incidents potentiellement embarrassants. En 1933, Prince George (fils du roi George V) s’étouffa avec une arête de poisson lors d’un dîner de gala au club. Un dentiste local (et un membre du club) a retiré soigneusement l’os à temps…

Aussi, lorsque la reine Elisabeth a visité en 1947, elle a laissé une bague en diamant à côté de l’évier dans la chambre des manteaux. L’intendant de la chambre a trouvé l’anneau, l’a renvoyé et a été grassement récompensé (l’histoire ne dit pas comment).

De nos jours, le Kimberley Club opère comme un hôtel boutique quatre étoiles, offrant 21 chambres décorées avec des meubles originaux du club et des pièces d’époque. Il y a trois salles à manger et un «salon de dames» à la disposition des invités.

Et si vous êtes chanceux (ou malchanceux), vous pouvez voir le fantôme de Joe van Praagh qui est réputé avoir hanté le club. Van Praagh était un gentleman philanthrope riche qui habitait le club jusqu’à sa mort en 1948.

Et pour finir, l’adhésion au Kimberley Club était une partie essentielle de l’accord dans l’affaire historique de fusion Rhodes-Barnato qui a permis à Rhodes et Barnato de fusionner leurs parts dans la mine Kimberley riche en diamants et devenir le Big Hole.

Pas réflexions au sujet de « Le Kimberley Club »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage en Afrique du Sud. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES DANS LE MONDE