Femme sud africaine aux champs
  • Arnaud

  • 08Mar 17

L’agriculture sud-africaine

L’un des aspects le plus important d’un pays est son agriculture qui façonne une grande partie de ses paysages et de son économie. L’agriculture d’Afrique du Sud est relativement bien diversifiée en comparaison d’autres pays d’Afrique australe.

Selon FAOSTAT (organe statistique de la Food and Agriculture Organization), l’Afrique du Sud est l’un des plus grands producteurs mondiaux de : racines de chicorée (4 ème) ; Pamplemousse (4ème) ; Céréales (5ème) ; Maïs vert et maïs jaune (7ème) ; Graines d’huile de ricin (9ème) ; Poires (9ème) et de Sisal (10 ème). L’industrie laitière se compose d’environ 4 300 producteurs de lait qui fournissent un emploi à 60 000 travailleurs agricoles et contribuent indirectement à la qualité de vie d’environ de 40 000 autres personnes.

L’agriculture de céréales et grains

Les céréales et les grains sont les cultures les plus importantes d’Afrique du Sud, occupant plus de 60% des hectares cultivés. Le maïs, la culture la plus importante du pays, est un aliment de base, une source d’aliments pour le bétail et une culture d’exportation. Les programmes gouvernementaux en aide à l’agriculture, y compris les prêts généreux et les aides à l’extensivité des cultures, ont joué un rôle crucial dans l’autosuffisance du pays. Le maïs est cultivé commercialement sur de grandes exploitations et sur plus de 12 000 petites fermes indépendantes, certains rassemblées en coopératives, principalement dans le Nord-Ouest, Mpumalanga, le Free State et KwaZulu-Natal. La production de maïs génère au moins 150 000 emplois les années abondantes en précipitations et presque la moitié des revenus du secteur agricole moderne.

La production de blé, qui est concentrée dans de grandes fermes hautement mécanisées, a également augmenté depuis la Seconde Guerre mondiale. L’agriculture du blé s’étend du Cap occidental où les précipitations sont relativement régulières dans le Free State et l’Est du Transvaal, principalement en réponse à la demande croissante des consommateurs. Mais les volumes de récolte de blé varient considérablement selon l’année et les précipitations.

D’autres petits grains sont cultivés dans des régions localisées d’Afrique du Sud. Par exemple, le sorgho, qui est originaire d’Afrique australe, est cultivé dans certaines parties du Free State, ainsi que dans les provinces du Nord-Ouest et du Nord, avec des rendements dépassant souvent les 200 000 tonnes par an. Le sorgho a été utilisé depuis la préhistoire pour la nourriture et la brasserie. L’orge est également cultivée, principalement dans le Cap occidental.

L’Afrique du Sud produit aussi des arachides, des graines de tournesol, des haricots et du soja. La production annuelle de ces cultures varie considérablement d’une année à l’autre, bien que l’Afrique du Sud soit habituellement capable de satisfaire les besoins domestiques en huile végétale et de générer quelques exportations.

L’agriculture de fruits et la viticulture

Les fruits, y compris les raisins pour le vin, rapportent jusqu’à 40% des recettes de l’agriculture sud-africaine à l’exportation certaines années. Les fruits à feuilles caduques, dont les pommes, les poires et les pêches, sont cultivés principalement dans les régions du Cap occidental et de l’Est du Cap, où les hivers froids et les étés secs fournissent des conditions idéales pour ces cultures.

Les ananas sont cultivés, principalement dans le Cap oriental et le KwaZulu-Natal. Les fruits tropicaux, en particulier les bananes, les avocats et les mangues, sont également cultivés, en particulier dans le nord-est et dans certaines zones côtières. Plus de la moitié de la production d’agrumes est exportée la plupart du temps.

raison-grappe-is-afrique-sud-decouvertePlus de 1,5 million de tonnes de raisins sont utilisés à l’échelle nationale dans la célèbre industrie vinicole d’Afrique du Sud. Ces vignobles remontent au XVIIe siècle. Ils furent introduits par les immigrants huguenots français. Plus de 100.000 hectares de terre sont plantés dans les vignobles, centrés principalement dans le Cap occidental. De plus petits vignobles se trouvent également dans le Cap Nord, le Free State et la province du Nord.

 

La diversité de l’agriculture d’un aussi grand pays que l’Afrique du Sud pourrait nous amener à s’étendre longtemps sur les différentes productions du pays. Par exemple, de manière relativement marginale, l’agriculture de sucre de canne en Afrique du Sud est la 10ème au monde.

 

Si vous êtes un amateur de vins, l’Afrique du Sud ne vous décevra pas. Les vins y sont très divers et relativement accessibles en terme de prix. Santé !

Pas réflexions au sujet de « L’agriculture sud-africaine »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage en Afrique du Sud. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES DANS LE MONDE