Richtersveld Park
  • Arnaud

  • 22Mar 17

Le parc national de Richtersveld

Le parc national de Richtersveld faisant parti du patrimoine mondial est devenu célèbre depuis qu’il fut déclaré en 2007. La Richtersveld Community Conservancy, moins connue, était le site qui l’a précédé. Les plantes uniques et robustes dans cette région aride sous-tendent une ancienne tradition de transhumance. Les éleveurs nomades dépendent de cet environnement délicatement réglé.

Le site du patrimoine mondial de Richtersveld est massif et s’étend sur plus de 162 000 hectares. Mais il y’a des moments de l’année où vous pouvez difficilement aller plus loin que quelques mètres.

Le Richtersveld

boscia-augustifilia-plante-afrique-du-sudUn minuscule pelargonium dans un petit creux, la réunion de fleurs jaunes indomptables, quelques beurriers aux formes bizarres, des mésembs roses lumineux et des oxalis jaunes conspirent ensemble afin d’attirer votre œil et votre appareil photo.

De petites plantes étranges vous intrigueront : des feuilles qui ressemblent à des pièces de monnaie, d’autres qui ressemblent à des tiges, des plantes qui déplacent votre âme parce que malgré le dur climat, elles semblent si tenaces et insouciantes.

Les Shepherd’s trees (Boscia albitrunca) cadrent la vue. Vous trouverez peut-être la fameuse plante appelée «Halfmens» (littéralement, à moitié humaine) avec sa frange à feuilles sur le dessus – certains avec un ajonc piquant de fleurs rouges au printemps – se penchant toujours vers le nord.

Au-dessus vous entendrez le bourdonnement des pollinisateurs (abeilles et autres insectes), le chant des oiseaux, sur un fond de montagnes rocheuses qui semblent changer de couleur constamment.

De temps en temps, vous rencontrerez des agriculteurs nomades amicaux avec leurs chèvres et leurs moutons. Cette tradition de déplacement des troupeaux vers différents pâturages saisonniers est vieux de plusieurs siècles.

Il s’agit de la Richtersveld Community Conservancy et elle a tant à se féliciter en termes de traditions humaines et de vie végétale qu’elle est devenue Patrimoine mondial en 2007, en raison de son importance culturelle et botanique.

Origine de l’initiative de protection de la zone

Mais le chemin vers un tel honneur a commencé par un vol.

richtersveld-afrique-du-sud
Dans les années 1990, les Richtersvelders commencèrent à voir plus de touristes venir visiter leur lointain morceau de désert florifère. Mais ils ont été dérangés de voir certains se promener en dehors des sons autorisées mais s’aventurer dans les zones sensibles. Il y avait encore plus énervé quand ils ont vu des véhicules chargeant des plantes indigènes…

Cette destruction lente a alerté les Richtersvelders sur la valeur et la vulnérabilité de leur patrimoine botanique. En 1997 et 1998, les plans de conservation communautaire ont été élaborés. Il a donné naissance au contrôle communautaire et à des initiatives de gestion des ressources.

Tous le monde impliqué à Richtersveld avait des recommandations à faire : les agriculteurs, les hôtes du tourisme, les autorités provinciales et municipales, les parcs nationaux d’Afrique du Sud, les petits mineurs de diamants, les conseils politiques ainsi que les représentants de chaque ville.

Le fait de transformer cette réserve communautaire de 162 000 hectares en site du patrimoine mondial a permis de mettre un point d’honneur sur cet effort massif de conservation.

Infos utiles


Meilleure époque pour visiter

Au printemps, vous verrez de merveilleuses plantes à fleurs et le climat y sera tempéré. Les étés (décembre, janvier et février) y peuvent être très chauds.

Aux alentours

Alexander Bay et Port Nolloth sont des endroits intéressants à visiter. Springbok est un bon endroit pour les provisions et le Springbok Lodge and Restaurant a une grande librairie avec des livres sur la région, pour creuser le sujet 🙂

Tours à faire

Demandez à votre agent expert de l’Afrique du Sud au sujet des guides qui peuvent vous montrer les plus beaux aspects de la région, ses fleurs et ses animaux (sauvages ou bétail).

Type de terrain

Les routes sont rocheuses et nécessitent un véhicule avec un dégagement élevé ou de préférence un 4×4.

Coût

Votre agent saura s’adapter à votre budget

Où dormir ?

Il y’a des maisons d’hôtes et des emplacements de camping de normes variées dans les petites villes de Khuboes, Lekkersing et Eksteenfontein. Ce dernier possède le plus d’installations touristiques.

Spécialité culinaire locale

Renseignez-vous sur les aliments traditionnels, comme les melkkluitjies qui sont des boulettes cuites au lait de chèvre.

Pas réflexions au sujet de « Le parc national de Richtersveld »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage en Afrique du Sud. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES DANS LE MONDE